top of page
Rechercher

Le yoga à 8 membres de Patanjali - 2 YAMA et NIYAMA

Dernière mise à jour : 9 mai 2023

Yama et Niyama sont les 2 premiers des 8 membre du yoga traditionnel de Patanjali. Ils nous aident à démarrer le chemin vers plus de paix intérieure. Rappelons que le yoga traditionnel est un chemin spirituel de connaissance de soi.


Le but du yoga n’est pas matériel, il n’est pas atteignable par les sens mais les moyens pour y arriver sont matériels, notre corps et notre mental. Notre corps et notre mental sont donc des moyens que l'on va apprendre à connaître et apaiser pour atteindre le but spirituel. Et même s'il ne sont pas négligeables, le bien être et la bonne santé résultants de la pratique du yoga ne font pas non plus parti du but, ils sont des pré-requis.


Pourquoi devons-nous apaiser notre matière (corps/mental) ?

Et bien imaginez un lac dont le fond est paisible, l'eau du lac est parfois boueuse, souvent elle bouge au gré des éléments ce qui empêche de voir le fond. Cette métaphore explique très bien le fait que si notre mental est sans cesse en mouvement, si notre corps est douloureux, sensible, malade, il nous est impossible de percevoir ce qui est au plus profond de nous. Percevoir cette part de nous immuable et en paix.


Les 8 membres sont les outils qui vont nous permettre de mieux nous connaître et aussi nous aider à prendre soin de notre matière, de l'apaiser (comme l'eau du lac) pour la transcender, la dépasser, afin qu'elle ne soit plus un obstacle pour contacter notre être profond. En somme, apprendre à dépasser notre condition physique et psychique pour atteindre quelque chose de plus subtil.


Vous êtes le sculpteur, la matière est votre corps et votre mental, les outils sont les 8 membres du yoga.


Bien qu'étant répertoriés de 1 à 8, les 8 membres peuvent être abordés de manière systématique ou considérés comme une pratique globale. Les Yama et les Niyama préparent la matière pour les membres qui suivent comme asanas (postures) et pranayama (techniques respiratoires).


YAMA - LE 1er des 8 membres

Pour entreprendre le chemin vers plus de paix intérieure, Patanjali nous invite à nous observer et soigner notre relation au monde en 5 thèmes:


* Ahimsa : la non nuisance envers tous les êtres que cela soit en paroles, en actes, en pensées. De manière directe ou indirecte. Car la nuisance est une source de souffrance aussi pour celui qui la délivre.


* Satya : la sincérité, la recherche de vérité, l'authencité, la cohérence entre les paroles et les actes. (se pratique main dans la main avec Ahimsa bien sûr !).


* Ashteya : Eviter de s'approprier ce qui ne nous appartient pas (les biens matériels, mais aussi, le temps, les idées, les paroles, les sentiments...).


* Bramacharia : cultiver la modération dans les plaisirs des sens (ce ne sont pas les plaisirs des sens qui sont un problème mais le besoin de les répéter sans cesse).


* Aparigraha : Essayer de ne pas accumuler ce dont on n'a pas besoin (attitude de sobriété heureuse).


NIYAMA - Le 2ème des 8 membres

Après les Yama, Patanjali nous invite à nous observer et soigner notre relation à nous-mêmes en 5 thèmes:


* Sauca : cultiver du mieux que l'on peut une bonne hygiène de vie globale physique et mentale (choisir consciemment son alimentation, ses rythmes de sommeil, ses relations, son environnement,...).


* Samtosha : cultiver le contentement dans chaque situation de la vie. Ce qui ne veut pas dire tout accepter et se résigner mais c'est plutôt un état d’esprit dans lequel nous ne sommes pas malheureux si nous n’obtenons pas ce que nous souhaitons.


* Tapas : installer une discipline auto-imposée pour atteindre un but (atteignable), le plus intéressant dans Tapas est d'apprendre à mieux se connaitre et de savoir se dépasser.


* Svadhyaya : l'étude de soi et des textes anciens


* Ishvara Pranidana : l'attitude d'abandon, de lâcher prise (faire se son mieux pour avancer et laisser l'univers faire le reste, sans tomber dans la passivité)


Comment pratique t-on Yama et Niyama ?

On peut faire un peu comme on veut mais l'important est de s'observer, pourquoi pas noter ce que l'on a observé en rapport avec chaque thème proposé. Il est possible de travailler chacun des thèmes sur plusieurs jours ou même plusieurs semaines. Observez d'abord sans juger et je dirais, laisser faire, laisser infuser ce que vous comprendrez. N'essayez pas de vous changer à tout prix mais juste prendre d'abord conscience. Ce qui est important à retenir c'est que le but des Yama et Niyama est finalement de s'alléger le plus possible, et de se débarrasser de ce qui nous entrave sur notre chemin de vie si besoin est. Si vous avez la possibilité ou même la chance de participer à des échanges (appelés Satsang) avec votre professeur et d'autres élèves alors n'hésitez pas car c'est très enrichissant ! La dernière chose à retenir est que ce "travail" dure toute la vie ! Alors prenez votre temps....


Ma lecture des enseignements de Patanjali est issues de mon apprentissage (école YogaLite de Lille et Kaivalyadhama en Inde) et de ma pratique personnelle, elle peut donc être sensiblement différente de celle d'autres professeurs, néanmoins l'essentiel devrait y être ! Si vous avez des questions, je serai à votre écoute avec grand plaisir.



Om shanti

Caroline

So Yoga




11 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page